"Démembreuse" de Toulouse: une femme fragile qui bascule dans l’horreur

Jugée aux assises pour avoir tué, puis démembré sa collègue de travail à Toulouse en 2016, Sophie Masala a été décrite lundi par les experts comme une femme minée par les traumatismes durant l'enfance et dépourvue de limites. Cette mère de...

Jugée aux assises pour avoir tué, puis démembré sa collègue de travail à Toulouse en 2016, Sophie Masala a été décrite lundi par les experts comme une femme minée par les traumatismes durant l'enfance et dépourvue de limites. Cette mère de famille de 55 ans est accusée de s'être introduite en mai 2016 dans l'appartement de Maryline Planche, 52 ans, de lui avoir fracassé le crâne à coups de bouteille. Elle a ensuite coupé le corps en morceaux et les a jetés dans le Canal du Midi qui traverse Toulouse, sauf la tête qu'elle a enterrée dans un jardin public proche de son propre appartement, "car elle méritait une sépulture", dira-t-elle pendant l'instruction.