En Chine, Macron veut prendre Pékin "au mot" sur l'ouverture

par Marine Pennetier SHANGHAI, Chine (Reuters) - Un an et demi après sa première visite d'Etat en Chine, Emmanuel Macron est attendu lundi pour trois jours à Shanghaï et Pékin, où il entend notamment prendre, selon l'Elysée, les autorités chinoises...

En Chine, Macron veut prendre Pékin
par Marine Pennetier SHANGHAI, Chine (Reuters) - Un an et demi après sa première visite d'Etat en Chine, Emmanuel Macron est attendu lundi pour trois jours à Shanghaï et Pékin, où il entend notamment prendre, selon l'Elysée, les autorités chinoises "au mot" concernant leur souhait affiché d'ouverture du marché aux importations et aux investissements. Accompagné d'une importante délégation de chefs d'entreprises du CAC 40 mais également de PME et d'ETI, le chef de l'Etat français rencontrera dès son arrivée des représentants d'entreprises françaises avant de participer, mardi, à la foire aux importations de Shanghaï dont la France est l'invitée d'honneur. "C'est un évènement qui vise à dire au monde que la Chine est ouverte aux échanges internationaux", souligne-t-on à l'Elysée.