"Hit_Ana_Rajel": La campagne contre les violences à l'égard des femmes fait appel aux hommes

CAMPAGNE - Egalité. Le mot est à prendre dans son sens propre dans cette nouvelle campagne que lance ONU Femmes. Pendant 16 jours, cette campagne fera de la sensibilisation à la violence faite aux femmes sa principale action,...

Photo d'illustration. 

CAMPAGNE - Egalité. Le mot est à prendre dans son sens propre dans cette nouvelle campagne que lance ONU Femmes. Pendant 16 jours, cette campagne fera de la sensibilisation à la violence faite aux femmes sa principale action, en célébration de la journée internationale portant sur la thématique le 25 novembre de chaque année.

Pour cette campagne 2019 qui démarre le 23 novembre, c’est le rôle positif des hommes et des garçons dans la promotion de l’égalité entre les sexes ainsi que dans la prévention de la violence à l’égard des femmes et des filles qui est mis en avant. Baptisée “Masculinités positives: Les hommes et les garçons rejettent les violences faites aux femmes et aux filles”, cette campagne veut tordre le cou à des mentalités machistes qui justifient une violence injustifiable.

Au Maroc, elle portera le hashtag “Hit_Ana_Rajel” (“Parce que je suis un homme”) et son lancement officiel aura lieu le 23 novembre à Marrakech. Sur la  Place El Harti (Place du 16 novembre) à Gueliz, un village de sensibilisation et d’information sur les violences faites aux femmes et aux filles verra le jour à l’occasion. La campagne destinée au grand public veut ainsi toucher le maximum d’hommes et de femmes. 

Et pour atteindre son but, des acteurs institutionnels, comme le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Égalité et du Développement social, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le ministère de la Santé et le Haut-commissariat au plan se sont alliés à cette campagne ainsi que la société civile et médiatique. Tous apporteront, chacun de son côté, leur eau au moulin à travers des stands pour échanger avec le grand public et le sensibiliser surtout “sur les rôles positifs des hommes et des garçons”, indique ONU-Femmes Maroc dans un communiqué relayé par l’agence MAP.

Et dans cet élan de sensibilisation, plusieurs artistes dont Fnaire, Anis Chouchene, Moustapha Romli, Souad Sahel, Kabaret Cheikhats, Fayçal Azizi et Taoufiq Izeddiou exprimeront leur rejet des violences notamment à travers la musique, le slam, la danse et les arts plastiques, ajoute la même source.

La sensibilisation s’exprime aussi en messages et en couleurs à travers l’opération “Oranger le monde”, une initiative de l’UNESCO, dans ce cadre, consistant à illuminer des monuments en orange en signe de solidarité contre la violence contre les femmes. La DGSN, le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, la tour Maroc Telecom, la gare de Rabat-Agdal et Autoroutes du Maroc prendront la couleur orange à l’occasion, d’après la même source.

Organisée depuis 2008 à l’appel du secrétaire général des Nations Unies, la campagne mondiale des “16 jours d’activisme” se tient chaque année entre le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et le 10 décembre, journée internationale des droits humains, rappelle la même source. Et de souligner que cette initiative constitue un appel à la mobilisation générale contre la violence dont font l’objet les femmes et les filles.