Italie: Arrestation de deux personnes qui projetaient de faire exploser une mosquée

ITALIE - La police italienne a arrêté deux personnes qui projetaient de faire exploser une mosquée près de Sienne (ville en Toscane au centre de l’Italie). Douze autres personnes sont soupçonnées...

Italie: Arrestation de deux personnes qui projetaient de faire exploser une mosquée
Getty Images

ITALIE - La police italienne a arrêté deux personnes qui projetaient de faire exploser une mosquée près de Sienne (ville en Toscane au centre de l’Italie). Douze autres personnes sont soupçonnées de faire partie du projet, comme le révèle l’enquête policière sur des sympathisants de l’extrême droite, précise l’agence de presse Belga

Le groupe avait l’intention de faire exploser une mosquée à 25 kilomètres de Sienne, en sabotant les conduits de gaz. Mais, ils ont renoncé de crainte d’être interceptés par la police, indique l’agence de presse italienne ANSA, relayée par la même source. 

Selon le site italienTGR Rai Toscane, lors de la perquisition dans le domicile des deux personnes interpellées, un père et son fils, à Sovicille (commune à Sienne), les policiers ont découvert un arsenal impressionnant contenant des armes, des explosifs et objets nazi-fascistes.

 

Par ailleurs, la police enquête sur 12 personnes pour “possession illégale d’armes à feu dans un objectif “subversif””, précise l’agence Belga

Les forces de police de Florence et Sienne ont mené plusieurs perquisitions et ont fini par découvrir “des caches pour des armes et explosifs, dissimulés dans des maisons, entrepôts et bureaux de la province de Sienne”. 

Les objets nazi-fascistes datent de la Seconde Guerre mondiale et contiennent plusieurs fusils, des casques et drapeaux nazis. Selon le journal italien La Repubblica, les personnes impliquées dans l’enquête “vantaient le fascisme et le nazisme sur les réseaux sociaux”.