Le retour au bercail des médecins cubains, un coup dur pour l'île

En un an, 9.000 médecins cubains employés à l'étranger ont dû rentrer chez eux après l'annulation de leurs contrats, applaudie par Washington qui dénonce un système esclavagiste et politisé: pour l'île, c'est un coup dur politique et financier....

Le retour au bercail des médecins cubains, un coup dur pour l'île
En un an, 9.000 médecins cubains employés à l'étranger ont dû rentrer chez eux après l'annulation de leurs contrats, applaudie par Washington qui dénonce un système esclavagiste et politisé: pour l'île, c'est un coup dur politique et financier. Après le Brésil en 2018, le Salvador, l'Equateur et la Bolivie ont mis fin au programme, l'un des plus emblématiques de Cuba, qui a envoyé depuis 1963 plus de 400.000 professionnels de santé dans 164 pays. Pour La Havane, le coupable est évident: Donald Trump.