« On m’a demandé de plaider par téléphone » : quand la justice s’adapte au coronavirus

Conséquences de l’épidémie sur le fonctionnement, des avocats se retrouvent à plaider par téléphone pour défendre leur client, faute de visioconférence en état de marche. Pénaliste reconnu du barreau de Paris, Philippe Ohayon vient d’en faire...

« On m’a demandé de plaider par téléphone » : quand la justice s’adapte au coronavirus
Conséquences de l’épidémie sur le fonctionnement, des avocats se retrouvent à plaider par téléphone pour défendre leur client, faute de visioconférence en état de marche. Pénaliste reconnu du barreau de Paris, Philippe Ohayon vient d’en faire l’expérience. Il raconte ce drôle d’exercice et s’inquiète de cette justice en état d’urgence. Témoignage.